Double Dorjé - sct.: Vishvavajra - tib.: Dorjé Gyatram
Les Trois Principaux Aspects de la Voie.
de Djé Tsongkhapa
Double Dorjé - sct.: Vishvavajra - tib.: Dorjé Gyatram


Je rends hommage aux vénérables Maîtres.
Je vais donc expliquer comme je le pourrai
L'essence de tous les enseignements excellents des Vainqueurs,
La Voie qui est louée par les Fils des Vainqueurs,
La porte pour les fortunés qui aspirent à la Libération.

Vous qui n'êtes pas attachés aux plaisirs de l'existence,
Vous qui vous fiez à la voie qui réjouit les Vainqueurs
Avec une endurance qui donne un sens à ce corps pourvu de libertés et de qualités,
Vous les fortunés, écoutez avec un esprit clair.

Sans un pur renoncement,
Il n'est aucun moyen de calmer
La poursuite du fruit du bonheur dans l'océan de l'existence.
Ceux qui ont un corps n'ont que le désir ardent de l'existence.
C'est pourquoi, au début, recherchez le renoncement.

Contrecarrez les pensées mondaines en habituant votre esprit
À la difficulté d'obtenir un corps pourvu de libertés et de qualités
Et au caractère éphémère de la vie.
Contrecarrez les pensées mondaines quant aux vies futures
En pensant sans relâche aux souffrances et à l'infaillibilité du karma.

Prenez de telles habitudes,
Et quand il n'y aura plus un seul instant
Où vous aurez le moindre souhait pour les perfections de ce monde,
Quand vous n'aurez de quête que pour la Libération, nuit et jour,
Alors, vous aurez le renoncement.

Mais un renoncement
Qui ne serait pas empreint de Boddhicitta
Ne pourra produire la parfaite félicité
De l'insurpassable Éveil.
Ceux qui sont intelligents produisent donc la Boddhicitta.

Être emporté par le flot impétueux des quatre fleuves,
Être aliéné par les attaches des actions, difficiles à défaire,
Être emprisonné dans la nasse de la saisie égotique,
Être complètement enveloppé dans l'obscurité profonde de l'ignorance,

Prendre sans cesse naissance, et à chaque vie
Endurer sans cesse les trois souffrances
Nos mères connaissent de telles conditions,
Pensez à leur état, et produisez l'esprit sublime.

Si vous n'avez pas la Sagesse de réalisation du mode d'être,
Quand bien même seriez-vous habitués au renoncement et à la Boddhicitta
Qu'il vous serait impossible de trancher la racine de l'existence !
C'est pourquoi efforcez-vous de réaliser l'interdépendance.

Quiconque voit l'infaillibilité de la loi de causalité
En tous les phénomènes du samsara et du nirvana
Et détruit tout mode de perception,
Entre sur la voie qui réjouit le Bouddha.
Les apparences sont inéluctablement interdépendantes,
Et la vacuité est libre d'assertion.
Tant que ces deux points vous semblent différents,
Alors vous ne réalisez pas la pensée du Conquérant.

Quand vous percevez ces deux réalisations simultanément, sans les dissocier,
À peine voyez-vous l'infaillibilité de l'interdépendance
Que votre conviction détruit toutes les manières de vous agripper aux objets (des sens),
À ce moment, vous parfaites l'analyse de la Vision.

Par ailleurs, les apparences dissipent la vue extrême de l'éternalisme,
La vacuité dissipe la vue extrême du nihilisme.
Si vous connaissez la façon dont la vacuité apparaît comme cause et fruit,
Vous ne serez pas emportés par les vues extrêmes.

C'est ainsi que lorsque vous avez réalisé
L'essence des trois principaux aspects de la Voie,
Reposez-vous sur la solitude, faites naître la force de la persévérance
Et réalisez rapidement le but immuable, mon fils!


Imprimer cette page              Fermer la Fenêtre



Om Mani Pémé Houng - Om Mani Padmé Hûm

© Copyright 2004-12 . Tous Droits Réservés